Gypsy nous écrit de la Sarthe

Bonjour, c’est Gypsy,

Je voulais vous donner quelques nouvelles depuis notre arrivée, Epi et moi, dans la Sarthe. Après un voyage ou j’ai  stressé car je ne voyais pas mon copain et j’avais peur qu’il saute en marche en me laissant seul, on s’est retrouvé dans un boxe comme j’en avais jamais vu, même en rêve : imaginez 20 m2 ! 5 par 4. On voit que c’est pas la crise du logement par ici et que le prix des loyers doit pas être le même qu’à Marly.

Pendant une semaine, paddock dans la journée et le soir retour dans notre chambre avec foin à volonté. Je vous parle pas de la paille, j’avais du mal à voir mon copain. En plus, le matin, petit déjeuner gratuit.

Mais au bout d’une semaine, notre nouveau gardien a estimé que l’on pouvait commencé à s’habituer à rester dehors. On a donc un pré avec une cabane juste à coté des boxes pour qu’ils puissent nous surveiller encore quelque temps (il parait que je suis une coliqueuse mais j’ai l’impression que je décompresse et que j’ai oublié mon stress à Marly) et nous nourrir le matin.

Nous avons aperçu des copains du poney club. Je ne me rappelais plus de leur nom (Capucine et Prince) car on ne se fréquentait pas trop quand on était au poney club car ce sont « des petits ». Ils sont gras comme des cochons et nous leur avons dit qu’ils feraient mieux de se mettre un peu à la diète. On en a profité pour leur demander des tuyaux sur notre nouvelle pension : ils nous ont rassuré car ils vont, pendant les mois d’hiver, en boxe ou ils ont du foin à volonté. Par contre on a été un peu déçu car il n’y a pas le chauffage. Mais vu les poils que l’on est en train de fabriquer, Epi et moi, cela devrait pas nous poser de problème.

On a beaucoup de chance en ce moment car il fait beau et on peut bronzer. Notre nouveau propriétaire est venu le WE dernier pour voir si tout allait bien au bout de quinze jours. Il nous a brossé, rebrossé et débrossé pendant trois jours de suite. Cela fait du bien car on était sale comme des poux (on arrête pas de se rouler) et en plus, après, on a eu plein de carottes.

Cela fait bizarre de ne plus voir personne nous chouchouter comme au club, mais j’avoue qu’à notre âge, un peu de tranquillité, cela fait du bien.

Allez, il faut que je vous laisse car sans cela je vais utiliser tout mon forfait. Par contre, promis, je vous donnerai des nouvelles cet hiver quand le froid nous prendra et les loups se rapprocherons de notre enclos….. (je fantasme peut être un peu).

Gypsy … et Epi

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s